l'empire du milieu de rien

...............................Les aspirations des pauvres ne sont pas très éloignées des réalités des riches........................ (Pierre Desproges)

22 janvier 2009

SECRETAIRE D'ETAT A L'ENVIRONNEMENT : OUF !

NOUVEL OBS :

 

AGRICULTURE

     

OGM : Bruxelles relance les procédures d'autorisation

NOUVELOBS.COM | 22.01.2009 | 16:00


En décidant de relancer ces procédures, la Commission européenne veut forcer la France à lever la "clause de sauvegarde", adoptée pour cesser la culture du maïs transgénique.

Un champ de maïs transgénique (AFP)

Un champ de maïs transgénique (AFP)

La Commission européenne a relancé, mercredi 21 janvier, le conflit avec les pays de l'Union européenne (UE) sur les OGM avec le lancement de procédures d'autorisation pour la culture du maïs transgéniques et une démarche visant à obliger la France à lever ses mesures de sauvegarde. La décision qui a été prise mercredi par la Commission, n'a fait l'objet d'aucune annonce, a reconnu son porte-parole, Johannes Laitenberger. "Elle a été prise sur une base scientifique -un avis de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui assure que les OGM ne présentent aucun risque pour la santé humaine ni pour l'environnement- et du droit qui doit être appliqué", a-t-il expliqué.

"Dicter sa position"

L'organisation Greenpeace a dénoncé cette démarche. "La Commission essaye de contourner les gouvernements européens et de dicter sa position favorable aux OGM", a lancé un responsable, Marco Contiero.
Divisés sur les OGM, les pays de l'UE ont adopté en décembre 2008 une série de mesures pour les encadrer. Ils ont notamment conseillé de ne plus baser les autorisations sur les seuls avis de l'Efsa, mais d'impliquer les organismes nationaux dans les expertises. Les procédures lancées jeudi par la Commission visent à autoriser la culture des variétés de maïs génétiquement modifiés BT 11 de la multinationale Syngenta et BT 1105 du groupe Pionner-Dow.

Soumis à un vote

Elles s'attaquent également à la "clause de sauvegarde" adoptée par la France pour arrêter la culture du maïs OGM MON810 de la multinationale Monsanto, car l'l'Efsa l'a jugée "non justifiée". Les mesures identiques adoptées par la Grèce et la Hongrie sont également mises en cause par cette décision. Deux comités de l'UE ont été saisis mercredi et ils devront se prononcer sur les décisions de la Commission.
"Si les votes sont positifs, les OGM vont sur le marché", a indiqué la Commission. Sinon, l'arbitrage reviendra aux Etats membres et la décision sera prise à la majorité qualifiée.
Le commissaire européen à l'Environnement, Stavros Dimas avait initialement refusé l'autorisation de cultiver ces maïs génétiquement modifiés, mais après le nouvel avis de l'Efsa, il n'a pu s'opposer mercredi au lancement des procédures, a souligné son entourage.



HEUREUSEMENT !!!!!!! Nico 1er a la parade.....

<< Chantal Jouanno, une énarque de 39 ans proche de Nicolas Sarkozy, a été nommée secrétaire d'Etat à l'Ecologie dans le gouvernement français en remplacement de Nathalie Kosciusko-Morizet.

 

Présidente depuis février 2008 de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), elle est de longue date une proche collaboratrice du chef de l'Etat.

 

Cette mère de trois enfants a été sa directrice de cabinet au conseil général des Hauts-de-Seine entre 2004 et 2006 et aussi conseillère au ministère de l'Intérieur, chargée des questions  de développement durable et de la sécurité routière.>>

Nous sommes donc sauvés ! Saluons la décision d'aider à coup de milliards l'industrie automobile le jour de la nomination de Mme Jouanno.Le Grenelle des petits oiseaux a du plomb dans l"aile.Et si ils survivent, les petits oiseaux,vont manger du maïs tout bizarre.


Posté par zelast à 23:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire